AVANT-PREMIÈRE HAUT ET FORT

Anas, ancien rappeur, est engagé dans un centre culturel d’un quartier populaire de Casablanca. Encouragés par leur nouveau professeur, les jeunes vont tenter de se libérer du poids de certaines traditions pour vivre leur passion et s’exprimer à travers la culture hip hop…

Haut et fort est le mélange subtil d’une fiction et d’un documentaire. Nabil Ayouch a cherché à travers ce récit d’émancipation sociale et culturelle, à donner l’impression que ces vies qui s’étalent sur l’écran sont celles de tout un pays, écartelées entre le risque du radicalisme religieux, la tentation de la modernité et le repli des traditions. Le rap qu’enseigne Anas à ses élèves est d’abord un apprentissage de la liberté de pensée. Il pousse les jeunes à faire surgir leur vérité, provoque le débat entre eux, favorise en eux le besoin de grandir et de trouver leur place au sein du monde et cultive la promesse d’un pays qui a tout à gagner en termes de liberté, de philosophie et de paix.

 BANDE-ANNONCE